Définition de la ressource

Établie depuis février 1990, le pavillon André Dumont offre un milieu de vie chaleureux et sécuritaire, un encadrement professionnel composé d’intervenants sociaux et un support nécessaire aux besoins de sa clientèle.

Clientèle

Clientèle visée

Hommes et femmes de 18 ans et plus, ayant une problématique avec les substances psychoactives et/ou les jeux pathologiques.

Réinsertion sociale progressive
  • Avoir complété un programme de thérapie interne;
  • Être âgé d’au moins 18 ans;
  • Avoir une problématique de toxicomanie, alcoolisme et/ou jeux pathologiques;
  • Fournir un rapport évolutif de la thérapie/preuve de séjour

Critères d’exclusion en réinsertion sociale :

Les personnes ne peuvent être admises pour les motifs suivants :

  • Être atteint d’une déficience intellectuelle et/ou d’une problématique de santé mentale sévère, non stabilisée.
  • Les cas de délinquance sexuelle.

Les cas de violence (verbale avec menace, physique) qui ne sont pas induits par la consommation de substances psycho- actives.

Coûts

  • Aucun coût n’est réclamé pour les bénéficiaires de l’aide sociale. C’est gratuit.
  • Si vous ne bénéficiez pas de l’aide sociale, le coût mensuel de l’hébergement et du programme est fixé selon votre revenu. Les coûts varient entre $600 et $820.
  • Vous bénéficiez d’un programme de rétribution financière selon  les critères établis par le centre.

Objectifs

La réinsertion sociale « l’après-thérapie », est une transition entre un milieu fermé (donc protégé) et un milieu ouvert. Chaque personne ayant suivi un programme thérapeutique sera tôt ou tard amenée à vérifier ses acquis dans la réalité urbaine. Il est donc préférable que chacun puisse le faire tout en bénéficiant d’un encadrement personnalisé. Une évaluation sera planifiée par l’intervenant social afin de vérifier les acquis de chaque résident, leur dynamique personnelle ainsi que leurs objectifs individuels avant l’admission définitive.

D’une durée de trois (3) mois minimum, délai considéré nécessaire pour que la personne commence à développer ses trois zones de vie (travail/études, loisirs, relations interpersonnelles), les résidents doivent assister à deux ateliers obligatoires par semaine : un atelier thématique et un atelier sur l’application quotidienne de l’approche émotivo-rationnelle. Figure aussi au programme, l’élaboration d’un plan d’intervention individualisée ainsi qu’un suivi individuel hebdomadaire.

De plus, un document de  micro-thérapie émotivo-rationnelle est remis à chaque résident de ce programme. Ce document de réflexion personnelle sera travaillé conjointement avec l’intervenant attitré au suivi individuel.

Plus précisément, il s’agira de (re)commencer à travailler ou retourner aux études, trouver ou reprendre des activités de divertissement (loisirs), construire un réseau social (nouveau ou sur la base de celui déjà existant) et de trouver un logement (s’il y a lieu). Au terme de son séjour, le résident est supposé avoir acquis une certaine stabilité (équilibre des trois zones de vie) et, de ce fait, être prêt à réintégrer la société de façon autonome.

Description de l’offre de service

Accessibilité

Le centre d’hébergement est accessible 7 jours par semaine, 24 heures par jour.

Les services

  • Conditionnement physique (YMCA)
  • Salon informatique
  • Accompagnements juridiques
  • Aide aux joueurs compulsifs
  • Suivi postcure
  • Atelier culinaire
  • Programme de soutien financier
  • Évaluation personnalisée (G.C.A.D. et RESO)
  • Accès aux services médicaux
  • Intervenant 24h, 7/7
  • Ouverture à la spiritualité

L’intervention

Elle vise six cibles distinctes et s’adapte à la diversité des situations. Ces cibles sont l’évaluation, l’assistance, le suivi individuel, l’orientation/référence incluant la planification du départ, l’intervention de crise et la résolution de problèmes. L’intervention est  de type individuel et de groupe. Un coordonnateur clinique supervise le tout en collaboration avec une équipe d’intervenants sociaux qualifiés.

Le G.C.A.D et le RESO sont les outils utilisés pour évaluer la clientèle.

Les lieux

Le centre d’hébergement dispose de 17 lits : 10 pour les hommes, 7 pour les femmes. La majorité des chambres sont individuelles.

Il offre un environnement paisible et sécuritaire à sa clientèle.

L’EXODE s’engage à :

  • Offrir un milieu de vie chaleureux et sécuritaire;
  • Préconiser une approche émotivo-rationnelle, se définissant à l’intérieur d’un cadre théorique cognitivo-comportemental.
  • Maintenir et appliquer au bénéfice des usagers les normes de qualité telles que définies par les articles au Règlement sur la certification des ressources communautaires offrant de l’hébergement en dépendance (MSSS).
  • Évaluer et réviser annuellement son programme d’intervention.
113562
Dons recueillis en 2015 et 2016
3158
Personnes aidées
20
Bénévoles
3
Pavillons

Consultez nos programmes d'aide

À la Maison L’Exode, nous tendons la main aux personnes qui ont des dépendances à l’alcool, aux drogues
et aux médicaments, ainsi qu’à ceux et celles qui vivent dans la rue.