Maison de réhabilitation l'Exode

Historique

La Maison Exode ouvrait ses portes le 2 juillet 1990 à Montréal (au 2575 avenue Letourneux) en tant qu’organisme de réinsertion sociale pour une clientèle masculine. Ce centre d’hébergement a été fondé, en grande partie, grâce à M. André Dumont, prêtre et missionnaire Oblat de Marie Immaculée, qui avait été sensibilisé au besoin de ce genre de service chez des personnes en thérapie interne pour un problème de dépendance.

En fait, c’est en collaboration avec Sœur Jacqueline Proteau, f.j., que M. Dumont a fondé Maison L’Exode en nommant son premier pavillon Ubald, en référence à Ubald Villeneuve, pionnier québécois dans le domaine de l’aide aux personnes aux prises avec un problème de toxicomanie.

  • En effet, en 1995, un pavillon desservant la clientèle féminine ouvrait ses portes au 2590 avenue Letourneux à Montréal. Ce pavillon nommé Émilie, souligne la contribution importante des Sœurs de la Providence (dont la fondatrice est Sœur Émilie Gamelin) à L’Exode, notamment dans l’acquisition du pavillon précité.
  • En 1998, La Maison Exode parvenait à conclure une entente de services avec le Centre Dollard-Cormier, l’établissement de référence du réseau public à Montréal en matière de prise de traitement des problématiques de dépendance (alcool, drogue et jeu). Cette entente donnait naissance à un nouveau service s’adressant à une clientèle mixte : le programme de réinsertion sociale court terme. Cette même année 1998, Maison L’Exode faisait l’acquisition d’un domaine dans le sud-ouest de la Montérégie à St-Anicet : le Pavillon Genesis. Ce pavillon élargissait encore le champ d’activités de l’organisme en proposant un service de thérapie interne.
  • Le 2 juin 2004, Maison L’Exode (les trois pavillons) se voyait décerner un certificat de conformité par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec. Ce certificat atteste le respect des normes définies par le ministère précité et de la qualité des services dispensés.
  • Le 16 octobre 2005, Maison L’Exode décidait de fermer le Pavillon Genesis.
  • À la décision de la communauté des Pères Oblats de Marie-Immaculée de reprendre l’édifice du 2575 Avenue Letourneux – pavillon Ubald -nous avons en avril 2009, déménagé dans un nouvel édifice dans le quartier St-Henri- pour notre programme de réinsertion sociale court terme. Le pavillon Émilie-Gamelin prit alors son envol.
  • Au cours de l’année 2009-10, nous avons procédé à l’agrandissement du 2590 Letourneux, renommé pavillon André-Dumont.
  • Avril 2011, nous procédons à l’ouverture officielle du pavillon André-Dumont. Grâce à la contribution financière du gouvernement fédéral par l’entremise de son programme SPLI (Stratégie de partenariat de lutte à l’itinérance), nous avons augmenté notre offre de service en réinsertion sociale ainsi qu’un réaménagement majeur de notre infrastructure.
  • Février 2013, en collaboration avec la ville de Montréal et l’Agence de Santé de Montréal, nous accueillons nos premiers résidents au pavillon Alpha, centre de répit-dégrisement, en offrant une aide et un soutien à la suite d’une intoxication.
113562
Dons recueillis en 2015 et 2016
3158
Personnes aidées
20
Bénévoles
3
Pavillons

Consultez nos programmes d'aide

À la Maison L’Exode, nous tendons la main aux personnes qui ont des dépendances à l’alcool, aux drogues
et aux médicaments, ainsi qu’à ceux et celles qui vivent dans la rue.